L'ergothérapie

Qu'est ce que l'ergothérapie ?

L’ergothérapie est une profession paramédicale exercée sous prescription médicale. Elle a pour objectif le bien-être et le fonctionnement dans les activités de vie quotidienne. Ce professionnel permet de maintenir, restaurer et résoudre les problèmes empêchant l’individu d’accomplir les choses qui lui tiennent à cœur : loisirs, soins personnels, déplacements, scolarité, travail,communication, …

L’ergothérapeute trouve alors des solutions pour permettre à l’enfant de développer ses habiletés et réaliser ses activités de manière autonome et efficace, par le biais de compensations, d’apprentissages, de conseils à l’entourage…

En pédiatrie, l’ergothérapeute reçoit des jeunes présentant :

- des troubles neuro-développementaux  (dyspraxie, dysphasie, dyslexie, haut potentiel, TDAH, Trouble du spectre de l'autisme)

- des pathologies neurologiques (IMC, AVC, myopathie, retard de développement global...)

- des pathologies génétiques (trisomie, maladies rares, épilepsie sévère...) .

 

La collaboration avec l’entourage familial, l’entourage scolaire (enseignants, ATSEM, AVS), et autres professionnels accompagnant l’enfant est capitale dans la prise en soins ergothérapique.

A quel moment consulter un ergothérapeute ? :

Quelles sont les étapes d’une prise en soins ergothérapique ?

 

  • Le bilan ergothérapique : à partir d’un entretien, de tests « papiers-crayons » et de mises en situation, l’ergothérapeute évalue le développement, les capacités de l’enfant par rapport aux exigences des tâches et aux normes attendues à l’âge de l’enfant. 

 

Une fois les limitations d’activités identifiées, la prise en soins apportée par l’ergothérapeute va être en fonction des désirs du patient et de ses habitudes de vie. Dans le cas d’enfants, l’ergothérapeute travaille en étroite collaboration avec les parents, afin de déterminer les activités prioritaires pour l’enfant.

 

  • Le suivi ergothérapique : L'ergothérapeute va utiliser divers moyens de rééducation/réadaptation  afin de répondre aux objectifs fixés lors du bilan:

    • Des activités de motricité fine et globale (cf. photos)

    • Des séances d'apprentissage à l'utilisation de l'outil informatique

    • Des activités sensorielles 

    • Des mises en situation d'activités de vie quotidienne (habillage, lacets, repas...)

    • Des conseils en aides techniques (règle adaptée, pupitre d'écriture) (cf. photos)

 

Quelle que soit la voie choisie par le praticien, l’activité sera forcément « signifiante » pour le patient, c’est-à-dire qu’elle sera en accord avec ses envies et son quotidien. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now